Est-ce que le vin est un spiritueux ?

L’alcool est une boisson que les gens apprécient depuis des siècles. Il n’est donc pas surprenant que de nombreux buveurs ne considèrent pas l’alcool comme un spiritueux. Cette distinction est-elle importante ? Les buveurs de vin doivent-ils montrer leur appréciation en portant une étiquette différente lorsqu’ils sortent dans les bars ? Le débat est-il plus complexe qu’il n’y paraît ? Explorons cette question en examinant ce que signifient réellement les définitions de spiritueux et de vin.

Qu’est-ce que cela signifie d’appeler une boisson un spiritueux ?

La réponse est qu’il existe deux approches fondamentales :

La première approche consiste à définir l’alcool comme le principal constituant des boissons. Cela signifie que toutes les boissons contenant de l’alcool seront considérées comme des spiritueux selon cette définition.

La deuxième approche consiste à définir l’alcool comme un groupe de composés qui contiennent de l’éthanol (éthanol). Ces composés comprennent la bière et le vin, mais aussi les spiritueux distillés comme le gin, la vodka et le whisky..

Quel type d’alcool est un spiritueux ?

La réponse à cette question dépend de votre point de vue. Si vous êtes un buveur de vin, vous pouvez penser que le terme « spiritueux » est utilisé uniquement pour les boissons alcoolisées qui tirent leur saveur de la fermentation – un processus au cours duquel la levure transforme les sucres en alcool et en dioxyde de carbone. Mais si vous êtes un buveur de spiritueux, vous verrez l’alcool comme quelque chose de plus qu’une simple boisson faite de raisins ou de céréales.

Si vous considérez l’alcool comme un liquide, vous pouvez considérer le vin comme un spiritueux, car il est issu du raisin. Mais si l’on considère l’alcool comme un extrait de la matière végétale utilisée pour fabriquer le vin, il semblerait que le vin ne soit pas du tout un spiritueux.

Le vin est-il un spiritueux ?

 Le terme « vin » peut désigner toute boisson fermentée qui contient de l’alcool, y compris la bière, le cidre et le saké. Toutefois, dans le contexte des boissons alcoolisées, le terme « vin » ne désigne généralement que le jus de raisin fermenté. Cette distinction est importante car les lois régissant la vente d’alcool dans certains pays (comme la France) précisent que seul le vin issu de raisins peut être vendu en tant que tel. Dans d’autres pays, en revanche, il n’existe aucune restriction légale sur ce qui peut être appelé « vin ».