Où est produite la bière ?

Il est difficile de répondre à la question de savoir où la bière est fabriquée sans s’aventurer sur un terrain glissant. Dans cet article, nous aborderons deux aspects principaux de la production de la bière : les ingrédients et les techniques.

Les processus de production de la bière

Le brassage est le processus de fabrication du malt, de l’eau et du houblon. Le malt est composé de graines d’orge maltées qui ont été germées, germées et séchées. Les graines d’orge maltées sont ensuite broyées pour en extraire les sucres et créer le moût, qui est la base du brassage de la bière. Le moût est chauffé avec de l’eau chaude et parfois d’autres ingrédients comme des épices ou de la levure pour créer la bière.

Une fois brassé, le moût doit être fermenté avant de pouvoir être consommé par les humains ou les animaux. La levure est ajoutée au moût et commence à consommer ses sucres en créant des bulles de gaz carbonique qui entraînent la formation d’alcool par fermentation. Ce processus se poursuit jusqu’à ce que tous les sucres disponibles aient été convertis en éthanol (C2H5OH), ce qui vous donne votre boisson préférée !

Ingrédients de la bière

L’eau est l’ingrédient le plus important de la bière. L’eau est utilisée comme milieu de brassage, car elle permet à la levure de fonctionner correctement. Elle contribue également à la carbonatation et élimine l’excès de mousse pendant la fermentation.

L’orge maltée (également appelée « malt ») est le principal ingrédient de la production de bière. L’orge maltée est fabriquée en faisant germer des céréales dans des conditions contrôlées, puis en les brassant avec de l’eau ou des extraits d’eau chaude de houblon et d’autres ingrédients tels que du sucre ou des fruits. Ce processus crée des enzymes appelées protéases qui décomposent les amidons en sucres, lesquels sont ensuite fermentés par des cellules de levure pour la production d’alcool (la deuxième fermentation).

Le houblon est ajouté pour donner à la bière son goût amer et son arôme. Le houblon contient des substances chimiques appelées acides alpha, qui activent les enzymes dans le moût (liquide non fermenté produit lors du brassage), convertissant les sucres en éthanol et en bulles de gaz carbonique (CO2) qui forment la mousse de la bière sur le dessus du liquide.

Les différents pays qui produisent la bière

Parmi les pays producteurs de bière les plus connus au monde figurent l’Allemagne, la Belgique et les États-Unis. L’Allemagne est de loin le plus grand producteur de bière en Europe. Elle produit environ 53 % de la part du marché mondial, soit un peu moins de deux milliards de litres par an.

La Belgique produit environ 12 % de toutes les bières produites dans le monde, et ce avec une grande variété de styles, dont les golden ales, les dubbels et les tripels.

Les États-Unis ont produit plus de 15 millions de barils par an depuis la fin de la Prohibition en 1933. Aujourd’hui, les gens recherchent des bières savoureuses qui ne sont ni pasteurisées ni filtrées avec de l’alcool de grain (connues sous le nom de « two-buck chuck »).